Bandiera
Flag
Flagge
Drapeau

Vezzolano
Le navateL’absideL’altare

Vai al Menu principale ☰

L’abside

Abside

Dans les églises romanes, l’abside est la partie la plus significative sur le plan symbolique. Elle contient l’autel, au-dessus duquel, souvent, sont conservées les précieuses reliques.

Dans l’abside de l’église de Vezzolano se détache la demi coupole en cul-de-four avec ses bandes de couleur rouge-brique et de pierre claire soulignées d’une touche de peinture blanche et rouge.

Annunciazione Angelo   Annunciazione Madonna

Encadrant la fenêtre centrale, une Annonciation a encore ses couleurs d’origine. L’ange tient en main un sceptre que termine un dessin de lys; Marie est en habit royal dans une posture hiératique.

L’orientation nord-est de l’église, recevant les rayons du soleil pendant le solstice d’été, offrait aux fidèles une scène baignée de la lumière éblouissante du lever du soleil pendant la célébration de l’Annonciation.

CittaCeleste   Salomone

D’autres décorations sculptées représentent la Jérusalem céleste sous la forme d’une cité aux hautes murailles surélevées de tours.

L’arcade sur laquelle s’ouvre le presbytère a à droite un chapiteau très travaillé figurant le roi Salomon jouant de la vielle, instrument de musique à archet typique des troubadours. A la fin du XIIème siècle, la vielle a alors atteint sa forme la plus élaborée. Sur le côté opposé, se distingue à peine la forme d’un joueur de harpe, malheureusement très usée.

Les deux autres absides secondaires ont été intégrées au XXème.

Haut de page ⇧

L’altare

La dernière œuvre d’importance installée à Vezzolano est le grand retable en terre cuite peinte placé sur l’autel.

Le personnage agenouillé à gauche est identifié comme étant Charles VIII, roi de France de 1483 à 1498. Il descendit en Italie en 1494-95 pour conquérir le royaume de Naples mais en fut chassé par une coalition anti-française. A l’aller comme au retour, il séjourna pendant plusieurs semaines dans le Piémont. Dans une des deux circonstances, il commanda pour l’église de Vezzolano, laquelle malgré son déclin jouissait encore d’un grand prestige, cette œuvre à la fois riche et colorée.

Le roi est reconnaissable à son visage fidèle aux portraits officiels de l’époque, au bouclier à fleurs de lys à ses pieds, au manteau bleu azur frappé des lys d’or qu’il porte et au collier de l’Ordre de Saint Michel, ordre créé par son père Louis XI. Un religieux présente le roi à Sainte Marie trônant avec l’Enfant Jésus. A droite, Saint Augustin en habit d’évêque teint à la main le livre de la règle monastique.

Les personnages sont placés dans un riche tableau de style gothique tardif: en fond, un trompe-l’œil figure des colonnettes, un ciel couleur azur et un drap doré.

AltareCarloVIII   AltareMadonna   AltareAgostino

Traduit en français par Rémi Le Naour

Haut de page ⇧